CLANNAD AFTER STORY de Ishihara Tatsuya


ClannadASCLANNAD AFTER STORY

Titre original : クラナド アフターストーリー
2008 – Japon
Genre: Animation (Drame – Comédie)
Réalisation : Ishihara Tatsuya
Musique: Maeda Jun, Togoshi Magome et Orito Shinji
Scénario :  Shimo Fumihiko

Avec les voix de Nakahara Mai, Nakamura Yûichi, Nonaka Ai, Kanda Akemi, Yajima Akiko, Sakaguchi Daisuke, Naka Hiroshi et Kuwashima Houko

Synopsis : C’est le dernier semestre au lycée. Okazaki Tomoya a enfin avoué son amour à Furukawa Nagisa après la pièce de théâtre qu’ils ont joués pour le festival de l’école. Alors qu’ils sont de plus en plus proches, différents événements vont venir leur rendre la vie dure, à commencer par la maladie de Nagisa qui va refaire surface et lui faire redoubler son année. 

ClannadAfterStory02ClannadAfterStory06ClannadAfterStory07ClannadAfterStory08ClannadAfterStory10ClannadAfterStory11

À ma grande surprise, la première série animée, intitulée sobrement Clannad, m’avait bien plu. Mélange entre comédie très typée manga (normal me direz-vous) se situant dans un lycée et (le début d’) une romance à l’eau de rose, avec ces drames et tout, était plus que sympathique, grâce à plusieurs éléments. Les personnages principaux étaient très attachants et réalistes (Tomoya, Nagisa et sa famille, Yôhei qui se prenait tout le temps des coups), et certaines scènes donnaient à la série une ambiance vraiment particulière, en nous laissant pendant un long moment dans le flou avec de nous donner une petite explication à la fin. Explication simplifiée et assez fausse comme on le remarque arrivé à la fin de cette seconde série. Clannad After Story, deuxième et dernière « saison » donc, reprend pile là où la précédente s’était arrêtée. On retrouve donc tous nos personnages. Tomoya et Nagisa sont en couples bien qu’ils ne le montrent pas vraiment, Yôhei se fait toujours martyriser, voir parfois ridiculisé par sa petite sœur Mei, on retrouve les deux jumelles, Tomoyo en président du conseil des élèves, ou encore Kotomi la surdouée pas franchement douée pour jouer du violon. Les vacances sont terminées et les cours reprennent, et donc, forcément, les problèmes reviennent eux aussi. La même équipe rempile à tous les niveaux : réalisateur, scénariste, compositeurs, si bien qu’on entre très facilement dans cette seconde série si l’on a apprécié la première. Rien n’a changé. Et dans un sens, c’est tant mieux, car le character design est au final des plus sympathique, et que la musique est, bien que parfois répétitive, parfaite. Mais cette seconde série va se décider à aller beaucoup plus loin que la première, malgré une première partie banale, voir redite de la première série. En effet, on retrouve le même ton, mix entre les bons sentiments et la comédie bon enfant sur toute la première partie (disons les 8 premiers épisodes surtout). L’équipe retourne en cours, les gags s’enchaînent, les parents de Nagisa sont toujours aussi fous, et on nous présente deux petites histoires continuant de développer avec beaucoup d’humour la plupart du temps les personnages secondaires que l’on apprécie.

ClannadAfterStory14ClannadAfterStory15ClannadAfterStory18ClannadAfterStory22ClannadAfterStory23ClannadAfterStory24

La première histoire s’axera sur Yôhei et sa petite sœur Mei. Celle ci s’inquiète pour son frère, et Tomoya va demander l’aide de la mère de Nagisa pour qu’elle se fasse passer pour la petite amie de Yôhei. L’humour est au rendez vous, les personnages sont stupides, on rigole franchement parfois, alors que l’histoire tente par moment de verser dans le drame en nous présentant le passé d’un personnage jusqu’à alors totalement survolé et ne faisant que de brèves apparitions, voir parfois ignoré. Si cela permet de lui donner un background, malheureusement, ce sera un peu vain puisque le personnage n’aura pas franchement son importance dans le reste de l’intrigue. La première partie de la série continuera sur cette lancée en développant ensuite un nouveau personnage jusqu’ici survolé. Clannad After Story semble alors s’éparpiller un peu, sans trop savoir où aller, mais il faut bien avouer que l’on rigole parfois tout de même, et que l’ensemble passe relativement bien tout de même. Mais là où la première série nous montrait son principal fil directeur dès le début de la série (Nagisa voulant rouvrir le club de théâtre et faire sa pièce), Clannad After Story va prendre son temps, comme pour bien faire la liaison entre les deux séries. Toute la première partie n’est qu’une continuité de la première série donc, en gardant constamment le même ton. Malgré l’accomplissement de la fin de la saison 1 avec la pièce de théâtre ou le fait que Nagisa et Tomoya soient en couple, rien ne change, et les scènes si particulières qui ouvraient la plupart des épisodes sont également de retour. Tant mieux, car cela amènera quelque chose de particulièrement réussi par la suite. Et passé l’épisode 8, tout change, enfin. Clannad After Story va même carrément, la plupart du temps, laisser l’humour de côté, pour ne garder que le côté dramatique de l’histoire, le développer, et si on accroche un minimum, nous ruiner en mouchoirs.

ClannadAfterStory27ClannadAfterStory28ClannadAfterStory29ClannadAfterStory32ClannadAfterStory34ClannadAfterStory37

Après la première partie classique se déroulant sur un semestre, Clannad After Story se permet, en plus d’un grand changement de ton, d’étendre son histoire sur une longue période, environ 7 ans. Dès la réapparition de la maladie de Nagisa, condamnée à retourner une année encore au lycée, la bande éclate, chacun part à ses occupations, et la plupart des personnages disparaissent totalement de l’histoire, partant hors de la ville pour continuer les études ou tout simplement pour travailler. L’histoire se focalise alors sur Nagisa et Tomoya, pour ne plus déborder sur autre chose, du tout, et garder un ton dramatique jusqu’à la fin, pour jouer avec sadisme avec les émotions des spectateurs. Pour le public visé, ça ne ratera pas, cette partie de l’histoire sera forte en émotions, et on pourra même dire que passé la moitié de la série, cela ira crescendo jusqu’à la fin sans jamais redescendre. Adieu la petite série sur la vie du lycée avec les gentils et les méchants pas si méchants, on entre de pleins pieds dans une histoire plus fouillée et un peu plus mature, sur la vie active, la vie de couple. Clannad After Story va certes pourtant s’avérer par moment tout à fait prévisible, la relation entre Nagisa et Tomoya va évoluer, et n’importe qui imaginera sans soucis la suite de leur relation, en passant par la fatale (mais se déroulant dans des circonstances plutôt inhabituelles) demande en mariage. Mais tout en gardant une atmosphère étrange, la série va prendre un malin plaisir à torturer psychologiquement ses personnages principaux, épisode après épisode, jusqu’à plus soif (ou jusqu’à ce que votre nez soit débouché si vous êtes malade). Car entre quelques moments de tendresses, la série se montre dure envers ses personnages. Promesses qu’ils ne peuvent tenir, recherche de travail dans un monde qui se fait plus difficile à ce niveau, ou tout simplement en traitant des maladies incurables, rien ne nous est épargné, et la série parvient toujours à grimper un échelon supplémentaire dans le drame. VDM !

ClannadAfterStory38ClannadAfterStory39ClannadAfterStory47ClannadAfterStory52ClannadAfterStory54ClannadAfterStory55

En supprimant totalement l’humour passé la moitié de la série, et surtout en évitant de déballer trop souvent ses bons sentiments comme beaucoup trop d’animes (ou de drama tiens par la même occasion), Clannad After Story parvient à intéresser et à rendre sa partie dramatique plutôt réaliste. Nous avons bien pris le temps de nous attacher aux différents personnages pour pouvoir souffrir un minimum à leurs côtés. Mais passé l’épisode 17, la série franchit encore un nouveau cap, qu’il serait très dommage de révéler, et qui ira encore plus loin (ouais c’est possible) tout en restant crédible dans le drame. Ça ne s’arrête pas, loin de là, et jusqu’à l’avant dernier épisode, les nerfs du spectateur sensible seront mit à rude épreuve. Quand finalement, une petite note d’espoir arrive, la série nous a tellement fait souffrir avec un malin plaisir que notre réaction sera la même, et qu’enfin, les plans les plus envoûtants de la série trouvent leurs vraies significations. Alors oui, Clannad After Story met un peu plus de temps à démarrer que la première série, son début s’avère relativement facile et pas toujours utile, et pourtant, dans sa deuxième partie, toutes ces erreurs sont balayées avec une facilité déconcertante pour amener la série dans des domaines où on ne l’attendait franchement pas, en se montrant plus triste, plus dure, mais également plus réaliste. Une réussite surprenante, à déconseiller ceci dit aux personnes trop sensibles, puisque pour rendre l’ensemble plus réaliste (malgré quelques notes « surnaturelles »), l’humour est également rayé de la carte.

ClannadAfterStory58ClannadAfterStory62ClannadAfterStory66ClannadAfterStory74ClannadAfterStory81ClannadAfterStory87

17

Les plus:

Retrouver l’univers de la première série

Une seconde partie qui fait fort niveau dramatique

Une ambiance franchement réussie

Des personnages attachants

Les moins:

Une première partie pas toujours utile

En bref: Clannad After Story ne commençait pas forcément bien, mais en plongeant dans le drame pur et dur passé la moitié, s’en sort haut la main pour être bien supérieur à la première série.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s