MEMENTO MORI de Kim Tae-Yong et Min Kyu-Dong


memento mori pochetteMEMENTO MORI

Titre original : Whispering Corridors 2 – Yeogo Goedam 2 – 여고괴담 두번째 이야기
1999 – Corée du Sud
Genre : Drame / Fantôme
Réalisation : Kim Tae-Yong et Min Kyu-Dong
Musique : Jo Seong-Woo
Scénario : Kim Tae-Yong et Min Kyu-Dong

Avec Lee Young-Jin, Park Ye-Jin, Kim Min-Sun et Gong Hyo-Jin

Synopsis : Min-Ah, étudiante dans un lycée de jeune fille Coréen, tombe par hasard sur un journal intime et découvre qu’il est écrit par deux étudiantes de son lycée, qui entretiennent une relation homosexuelle. Tout bascule lorsqu’une des deux amantes se suicide et que la deuxième s’en désintéresse. Min-Ah est alors sujette à des hallucinations provoquées par cet événement tragique.

MementoMori01MementoMori02MementoMori03MementoMori04

Whispering Corridors, le premier film, fut un grand succès en Corée. Si bien qu’il était difficile pour les producteurs d’en rester là. On le sait depuis, la saga compte 5 opus, dont le dernier, plutôt moyen, est assez méconnu. Memento Mori, le second opus, n’a rien à voir avec le premier, si ce n’est qu’il contient un fantôme (mais ces apparitions sont rares), et reste encore aujourd’hui, plus de 10 ans après, le seul opus a avoir eu droit à une sortie française. Pour cette fausse suite, de grands changements opèrent. Changement de réalisateur déjà. Deux artistes inséparables prennent le relais, à la fois pour la réalisation et le scénario, et partent avec l’idée fixe de ne pas faire un film de fantômes, mais de traiter d’une romance tragique et homosexuelle dans un lycée. Et en Corée, l’homosexualité, c’est tabou. Bien entendu, de grands changements vont avoir lieu dans le scénario pendant le tournage, pour oui, finalement, incorporer un fantôme et quelques apparitions, mais le produit finit reste tout de même fidèle en tout point aux différentes idées de ses auteurs. D’ailleurs, dés la scène d’ouverture, Memento Mori nous plonge dans son ambiance, mélancolique, magnifique, mais également déroutante pour le spectateur qui ne sait pas trop à quoi s’attendre.

MementoMori05MementoMori06MementoMori07MementoMori08

Car dans toute sa première partie, se déroulant sur une journée finalement, nous sommes, à l’image de Min-Ah, qui découvre par un journal intime par hasard, spectateur du passé, d’une romance passée et perdue. Le film va nous montrer cette romance par le biais du journal intime, en commençant bien entendu par la rencontre entre les deux étudiantes, puis leur amitié grandissante, allant jusqu’à dépasser les barrières de l’amitié. Toute la première partie prend la forme d’une romance, que l’on sait par avance tragique, mais qui nous envoute tout de même, scène après scène. Nous découvrons les personnages, en même temps que Min-Ah, nous découvrant leurs secrets, leurs pensées, avant que le film n’opère un tournant, quand à la fin de cette journée, une des deux filles se suicide, se jetant du toit du lycée. Fin d’une romance, mais comment la « rupture » entre les deux filles a pu en arriver là ? A partir de là, le film va alors se permettre d’ajouter quelques rares petites touches de fantastique dans son récit, tout en continuant de nous faire découvrir le passé des personnages grâce à ce journal intime, et tout en continuant son intrigue dans le présent. Min-Ah va tenter de sympathiser avec la survivante du couple, Hyo-Shin, semblant totalement détachée des différents événements.

MementoMori09MementoMori10MementoMori11MementoMori12

La petite romance qui se formait au fil de la lecture du journal dans la première partie laisse alors place à un fond plus sombre, et se transforme petit à petit en cauchemar, en liaison à sens unique. Car Hyo-Shin vivait cette amitié forte de manière simple, ce qui n’était pas le cas de Shi-Eun, possessive, envahissante au quotidien, amenant cette relation au point de rupture. Tout simplement car l’une vit à fond, tandis que l’autre a peur. Mais pas d’elle même, peur des réactions et de l’avis des autres autour d’elle. Et les fantômes dans tout ça ? Oui, le film verse dans son final dans le fantastique pur et dur, et c’est d’ailleurs là qu’il s’avère décevant, cette jolie histoire n’avait finalement absolument pas besoin de se raccrocher aux films de fantômes dans sa dernière partie, même si le métrage garde tout du long sa maestria technique (la mise en scène est magnifique, tout comme la photographie, et la musique venant accentuer les émotions). Le final, s’il ne perd pas totalement l’intérêt du spectateur en route, est bien en dessous du reste du métrage. A noter que le film dure 1h37, mais qu’une version Director’s Cut de 3h06 existerait.

MementoMori13MementoMori14MementoMori15MementoMori16

17

Les plus:

Une très belle histoire

Techniquement parfait

Les actrices toutes convaincantes

Les moins:

L’ajout du fantastique pas nécessaire

 

En bref: Memento Mori est un magnifique film, nous parlant d’une romance interdite. Le final est certes en dessous du reste, mais le métrage reste un grand moment.

5 commentaires

  1. Excellente critique ! Tu m’as encore et toujours donné envie de revoir ce film. Surtout que je me rappelle de la « pire » scène du film. lol.
    J’ai découvert ce film totalement par hasard dans un magasin d’occasion que je fréquente souvent (surtout le rayon cinéma asiatique :p) et aucun regrets.
    Par contre, je ne savais pas qu’il s’agissait d’une licence en Corée ! C’est bon à savoir. Merci !

    1. Merci, comme d’habitude 🙂 Je suis pas très Corée, mais parfois, de petits produits sortent de l’ordinaire. « Pire » scène dans le sens que le film aurait été mieux sans 😉
      Je l’avais découvert totalement par hasard à l’époque aussi, étant donné que c’est le seul sorti en France. Mais genre un mois après j’avais découvert les opus 1, 3 et 4 (le 5 est récent est pas terrible). Les Whispering Corridors à la base, ce sont des films de fantômes plus axés sur l’aspect dramatique, sur le système scolaire, les bruits de couloirs (d’où le titre). Justement, je pourrais te filer le 1 et le 3 en zone 1 si tu veux quand je pourrais t’envoyer un paquet (juste pour avoir le 4, j’avais acheté d’ocaz le coffret UK regroupant les 4 premiers films).

      1. Merci pour l’info ! Je ne connaissais pas ce genre de films « Whispering Corridors ». Ce sont les coréens qui ont inventé le genre ou les japonais ?
        J’aime bien la thématique général de ces films !!!
        Ah oui ! Peut-être pas le un car je possède déjà le zone 2 mais je serais bien tenté par le 3 !! Pourquoi, tu ne les gardes pas ? Surtout si tu as le 4 !!

  2. Oops pardon ! J’ai oublié que le zone 2, c’est le numéro 2 !! J’ai dû mal aujourd’hui. lol. Donc si niveau frais de ports, ca ne te reviens pas trop cher, je veux bien le 1 également !! Thanks !!

    1. Alors comme je met ça dans la catégorie films de fantômes, ce sont les Japonais 😉
      Mais les Whispering Corridors sont un peu à part (peut-être car comparé à THE CAT, CELLO et compagnie, ils sont bons)
      Je me débarrasse en fait des zone 1 du premier et troisième film, mon super coffret avec les 4, je garde ^^ Je vois ça bientôt, lundi je commence un nouveau boulot donc j’aurais enfin plus de libertés ^^

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s