MR VAMPIRE de Ricky Lau


mrvampire1MR VAMPIRE

Titre original : 僵屍先生
1985 – Hong Kong
Genre: Ghost Kung-Fu Comedy
Réalisation : Ricky Lau
Musique: Anders Nelsson
Scénario : Sze-to Cheung-Hon et Barry Wong

Avec Lam Ching-Ying, Ricky Hui, Chin Siu-Ho, Moon Lee, Billy Lau et Wu Ma

Synopsis :  Kau est un prêtre taôiste. Chargé de déplacer un corps après 20 ans sous terre, lui et ses assistants sont surpris de voir que le cadavre n’a pas prit une ride. Il va se relever pour venir tuer sa famille. Les choses se compliquent lorsque Man-Choi, le premier disciple de Kau, se transforme doucement en vampire, et que Chau-Sang, son second disciple, tombe amoureux d’un fantôme.

mrvampire102mrvampire103mrvampire104mrvampire106mrvampire107mrvampire112

La Ghost Kung-Fu Comedy est un genre à part. Créé par Sammo Hung lui même en 1980 avec Encounter of the Spooky Kind (L’exorciste Chinois), le genre fut très prolifique durant les années 80, avant de s’éteindre doucement dans les années 90 (on notera notamment L’exorciste Chinois 2 en 1990 et Ghost Punting en 1992).  Outre le film créateur, ayant inauguré le genre, une saga représente parfaitement la Ghost Kung-Fu Comedy, la saga des Mr Vampire. Produit par Sammo Hung, la saga commence en 1985, sous la direction de Ricky Lau, qui réalisera l’intégralité de la saga. Tout ce que l’on aime dans le genre, on le retrouve à la perfection dans ce premier opus : humour débile mais hilarant, des combats parfois trop courts mais sympas, des vampires sauteurs, des monstres et autres fantômes, de la magie. Comme souvent dans le  genre, on trouve Lam Ching-Ying, le seul et l’unique, dans le rôle du Sifu, du maître. Rôle qu’il reprendra dans les deux épisodes suivants, mais également dans L’Exorciste Chinois 2, et dans d’autres métrages surfant sur le succès de Mr Vampire. Et une fois n’est pas coutume, le scénario tient en quelques lignes, car là n’est pas l’important. L’important dans la Ghost Kung-Fu Comedy, c’est le mariage de genre, le rythme, et les qualités formelles et visuelles. L’histoire passe au second plan, elle n’est que prétexte à amener divers gags et scènes d’action. Et ce Mr Vampire fait les choses bien, dès sa scène d’ouverture, mixant à elle seule d’abord tous les genres. Comme souvent, cette scène fait intervenir l’humour avec une fausse menace (un disciple se faisant passer pour un vampire sauteur) avant que le fantastique, le vrai, n’intervienne et ne soit une vraie menace.

mrvampire114mrvampire115mrvampire117mrvampire118

Et l’ensemble va suivre ce parcours, simple mais bien rodé, de la première à la dernière image, sans réellement nous laisser le temps de souffler. Lam Ching-Ying, parfois trop peu exploités dans d’autres métrages, trouve là SA saga et SON rôle, qu’il reprendra souvent. Il s’occupe de nous délivrer la partie action du métrage, et également la partie magie. Les deux disciples, joués par Chin Siu-Ho et Ricky Hui, s’occupent de la partie comédie. Ricky Lau réutilisera d’ailleurs une scène du métrage 5 ans plus tard dans L’Exorciste Chinois 2, lorsqu’un personnage est contrôlé par un autre, donnant deux séquences cultes et pourtant différentes (dans Mr Vampire, Ricky Hui se donne des baffes pour que Billy Lau fasse exactement les mêmes gestes et ainsi le ridiculiser, et dans l’Exorciste Chinois 2, un combat est possible grâce à un petit singe, permettant au combattant de donner des coups et d’être souple). Outre son intrigue de base, simple au possible (un vampire sauteur va vouloir tuer sa famille), Ricky Lau dynamise le tout en rajoutant une autre intrigue, celle du fantôme féminin séduisant l’un des disciples de Sifu, permettant alors d’ajouter un peu plus de folklore, de magie, et de combats. Ricky Hui, lui, sert uniquement l’aspect comédie du métrage, et il faut bien l’avouer, ça fonctionne du tonnerre, entre ses mimiques, la scène de « possession », ou sa vampirisation. Billy Lau vient en rajouter une couche dans le rôle du flic pas très doué et surtout peureux comme pas permis.

mrvampire120mrvampire122mrvampire124mrvampire126

L’ensemble, aussi simple soit-il, fonctionne, et de nombreuses scènes cultes ressortent du métrage. Comme ne pas rire devant cette scène au poste de police où Billy Lau est pourchassé par un vampire, tandis que Lam Ching-Ying est enfermé en cellule, la tête coincée entre deux barreaux, et que les personnages doivent alors s’arrêter de respirer. Alors bien entendu, ce n’est pas parfait, le scénario n’est qu’un prétexte à multiplier les scènes folles, que ce soit dans l’action ou la comédie, comme c’est souvent le cas dans le genre, certains effets spéciaux sont également assez rudimentaires (mais c’était le cas dés L’Exorciste Chinois en 1980, et ça le sera jusque la fin), on aurait peut être pu également attendre plus de violence dans ces scènes horrifiques (ce sera le cas dans le troisième opus), mais Mr Vampire reste assurément un must, qui fait rire, qui fait jubiler par moment, et donne la pèche à quasi chaque instant.

mrvampire127mrvampire129mrvampire130mrvampire131

17

Les plus:

De grands moments de comédie

La Ghost Kung-Fu Comedy dans ce qu’elle propose de mieux

Des combats sympathiques

Les moins:

Quelques effets spéciaux limites

En bref: Mr Vampire est un must, un des meilleurs de la saga (avec le 3) et un des meilleurs du genre (avec les Exorciste Chinois). Un grand moment de Ghost Kung-Fu Comedy.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s