ANGEL ON FIRE de Phillip Ko Fei


Angel On FireANGEL ON FIRE

Titre original: : 喋血柔情
1995 – Hong Kong / Philippines
Genre: Action
Réalisation : Phillip Ko Fei
Musique: Chow Fook-Wing
Scénario : Phillip Ko Fei

Avec  Cynthia Khan, Phillip Ko Fei, Sharon Yeung, Waise lee, Ronnie Ricketts, Melanie Marquez, Winston G. Ellis, Mark Houghton et Darren Shahlavi

Synopsis : Une relique est volée d’un temple Shaolin. Les deux voleurs veulent vendre l’objet à Manilla. Une flic de Hong Kong, Siu Ching, va se mettre sur leurs traces, aidée par un chauffeur de taxi.

Angelonfire02Angelonfire04Angelonfire07Angelonfire08

En 1995, le genre Girls With Guns touche à sa fin. Il faut dire que depuis 1985 et Yes Madam (Le Sens du Devoir 2), on a eu le temps de faire le tour de la question en 10 ans. Cynthia Khan sera devenue une des principales actrices de ce genre, depuis Le Sens du Devoir 3 en 1987, genre dans lequel elle se sera enfermée d’elle-même. Après quelques incursions dans le Wu Xia Pian, notamment avec Zen of Sword en 1991, puis Blade of Fury et The 13 Cold-Blooded Eagles en 1993, elle retourne à son genre de prédilection. Minuscule coproduction entre Hong Kong et les Philippines, Angel On Fire a de quoi interpeler le fan d’un genre qui bat de l’aile. Cynthia Khan donc dans le rôle titre, des combats, des courses poursuites, une histoire simple prétexte à amener encore plus d’action, Philip Ko Fei au scénario, à la mise en scène, aux chorégraphies et également dans le rôle du méchant voleur, et Waise Lee dans un petit rôle, retrouvant donc Cynthia après le sixième opus du Sens du Devoir et The 13 Cold-Blooded Eagles. Et en soit, si Angel on Fire n’invente strictement rien, arrivant bien trop tardivement, on peut dire que cette petite production a quelques bons arguments pour elle, et s’avère même plutôt honorable, malgré des défauts évidents, dont certains inhérents au genre.

Angelonfire12Angelonfire13Angelonfire14Angelonfire16Angelonfire17Angelonfire20

Commençant par le fameux vol d’une relique dans un temple par Melanie Marquez dans une scène de cinq minutes plutôt bien troussée malgré le manque de crédibilité de l’actrice, Angel on Fire commence bien, puis nous présente ces personnages principaux. Et là, c’est le drame, le métrage va alterner le chaud et le froid. Le rythme va se calmer pour nous montrer la très mignonne Cynthia Khan dans un rôle qu’elle maîtrise depuis le temps, son coéquipier vite éclipsé de l’intrigue, le grand méchant Phillip Ko Fei, et surtout, l’élement comique du métrage, le chauffeur de taxi, joué par Ronnie Ricketts. Il formera pendant la première demi-heure un duo avec Cynthia Khan, avec le lot de situations comiques habituelles, qui finissent par lasser. Le début se fait donc plutôt avare en action, jusqu’à finalement que notre femme flic retrouve la trace des voleurs. Et là, ça ne semble plus vouloir s’arrêter, le rythme s’emballe, mais le métrage, bien que plutôt correctement emballé pour une petite production de ce genre, va continuer d’alterner le bon et le moins bon. Les combats et autres poursuites s’enchaînent (on aura droit à des reprises de morceaux de Speed pendant de nombreuses scènes d’action), mais Phillip Ko Fei va parfois faire des choix énervants et se heurter à son budget limité.

Angelonfire21Angelonfire24Angelonfire26Angelonfire29Angelonfire30Angelonfire31

Les combats dans un premier temps, donnent l’occasion aux artistes de s’exprimer. Ils sont pour la plupart convaincants, souples, les chorégraphies, sans être exceptionnelles, sont de bonne facture, mais Phillip Ko Fei va abuser par moment de l’utilisation de câbles pour certains coups bien trop voyants et peu réalistes pour coller avec l’univers du métrage. Franchement dommage, mais les combats restent malgré tout très divertissants. Cynthia est rapidement rejointe par Sharon Yeung qui donnera également quelques coups de pieds. Les fusillades pour ce genre de production sont plutôt bien foutues également. En ce qui concerne les courses poursuites en voiture, certains moments manqueront clairement de crédibilité, lorsque l’on voit les voitures rouler beaucoup trop doucement dans les plans. À côté de ça, rien de spécial à dire, l’intrigue minimaliste avance pour amener la scène d’action suivante, et malgré un début parfois lent à cause de l’humour, la suite remplit parfaitement son contrat. Honnête production, Angel on Fire diverti, mais arrive bien trop tard pour plaire totalement. Tout ce que le métrage propose ayant déjà été vu ailleurs, et souvent en mieux. Divertissant, et à présent difficile à trouver (quelques VHS, un DVD doublé en anglais, et une version doublée en Russe).

Angelonfire33Angelonfire34Angelonfire35Angelonfire37

11

Les plus:

Beaucoup d’action

Solide pour ce genre de production

Cynthia Khan

Les moins:

L’humour de la première partie

Un film classique qui n’innove en rien

Quelques coups un peu trop câblés

 

En bref: Un énième Girls With Gun très divertissant, malgré un début peu prometteur. Ça n’invente rien, mais le cahier de charge est remplit.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s