BETTER WATCH OUT de Chris Peckover


BETTER WATCH OUT

Titre original : Better Watch Out
2016 – Australie / Etats Unis
Genre : Suspense
Réalisation : Chris Peckover
Musique : Brian Cachia
Scénario : Zack Kahn et Chris Peckover
Avec Olivia DeJonge, Levi Miller, Ed Oxenbould, Dacre Montgomery, Virginia Madsen et Patrick Warburton

Synopsis : Dans un quartier résidentiel calme, une babysitter doit défendre un enfant de 12 ans contre des intrus, mais elle découvrira bien vite que cette situation est loin d’être un cambriolage classique.

Premier point, un coup de gueule ! Messieurs les distributeurs, arrêtez de renommer les titres anglais par d’autres titres anglais. Autant je me disais que dans le cas de The Hangover, le public français peu habitué à l’anglais comprend plus Very Bad Trip que le mot Hangover (gueule de bois), autant là c’est du n’importe quoi. Car Better Watch Out aura été renommé Safe Neighborhood pour son exploitation en festival, et doit débarquer en DVD et Blu-Ray à la fin de l’année en France sous son titre presque original, renommé ainsi Watch Out… Maintenant passons au film, vu totalement par hasard, et prouvons que les bonnes surprises arrivent parfois là où on les attend le moins. Car Better Watch Out est indéniablement une bonne surprise, un film à suspense bourré d’humour noir et qui se joue des codes habituels du genre avec une ironie qui le rend fun, mais surtout sans jamais lui retirer sa tension, et ça c’est fort avouons le. Sur le papier, l’histoire est d’une simplicité extrême. Ashley est une babysitter de 17 ans, magnifique tout ça tout ça, qui se rend au travail pour sa dernière nuit avant son déménagement. Elle va donc devoir garder Luke, sauf que des intrus rentrent dans la maison. Un home invasion donc en soit. Oui… Mais non en fait ! Mais impossible de rentrer dans les détails sans spoilers, puisque Better Watch Out joue avec les clichés du genre pour mieux les retourner et surprendre, et ce dés son premier retournement de situation qui débarque à peine 30 minutes après le début du film. Et comme c’est mieux d’être surpris et de découvrir par soi-même, je ne dirais rien de plus, le trailer se charge déjà de quasiment tout spoiler sur le film après tout (je le déconseille fortement donc).

Dans ses grandes lignes, Better Watch Out appartient donc au sous genre du home invasion, comme Don’t Breathe la même année d’ailleurs. Des personnages dans un lieu clos qui vont devoir survivre face à un élément extérieur. Avec un minuscule petit budget et des acteurs sur lesquels je n’aurais pas parié un seul euro (Olivia DeJonge et Ed Oxenbould, déjà vus tous les deux dans l’ignoble The Visit de Shyamalan), le métrage parvient à faire mieux que pas mal de petites productions qui veulent jouer dans le même genre. Car Better Watch Out n’hésite pas à se jouer des clichés du genre. Quand au début, Ashley regarde un slasher à la télévision avec Luke, elle est la première à s’écrier « mais non, pourquoi au grenier » en voyant le film. Mais une fois le danger présent, elle sera la première à aller se cacher dans le grenier. Et lorsque le métrage semble jouer dans la facilité, comme c’est le cas dans la première demi-heure notamment, ce n’est que pour mieux se justifier ensuite et surprendre le spectateur. Car ce qui commence doucement va prendre une tournure inattendue et la nuit s’annonce vraiment longue pour les personnages, mais également sanglante. Les événements prennent une tournure plutôt vilaine, sait se moquer de métrages existants (on pense à Maman j’ai raté l’avion par moment même), et le fait avec un humour parfois méchant mais qui fait souvent mouche.

Plus qu’un thriller ou un home invasion, Better Watch Out prend plutôt la voie de la comédie noire, les répliques très bien écrites fusent et surprennent, tant les personnages ont de la ressource et savent parfois jouer sur les faux semblants pour mieux s’en sortir. Ça, on le doit clairement au scénario écrit à deux, par le réalisateur Chris Peckover et par Zack Kahn, qui nous délivrent d’excellents petits dialogues. Et pour le coup, je dois bien saluer le travail des acteurs, tous investis et convaincant dans leurs rôles, notamment les trois principaux. Ed Oxenbould ne fait pas de rap ce coup-ci (dieu merci) et est crédible dans son rôle de gamin qui cherche à faire rire, mais la palme revient bien entendu aux deux principaux, à savoir la mignonne et débrouillarde Olivia DeJonge et surtout Levi Miller, surprenant d’un bout à l’autre, peu importe ce qu’il doit jouer, et même lorsqu’il doit être tête à claque, il s’en sort sans forcer. Du coup Better Watch Out remporte l’adhésion, et sait être un mélange plutôt savoureux de suspense et d’humour. Si certains moments sont un peu tirés par les cheveux, l’humour omniprésent nous rappelle que dans le fond, ce n’est que du cinéma, et l’ensemble passe comme une lettre à la poste. Pas le film du siècle certes, et la mise en scène n’est pas non plus exceptionnelle, semblant par moment un peu timide, mais une excellente surprise.

Les plus

De bons rebondissements
L’humour noir bien trouvé
Les acteurs
À la fois un film fun et une bonne tension

Les moins

Quelques moments moins crédibles

 

En bref : Excellente surprise passée inaperçue, le métrage parvient à mélanger les tons pour être un film à suspense plutôt fun et bien vu.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s