JURASSIC EXPEDITION de Wallace Brothers


JURASSIC EXPEDITION

Titre original : Alien Expedition
2018 – Etats Unis
Genre : Science Fiction
Réalisation : Wallace Brothers
Musique : Jorge Reyes
Scénario : Jacob Bancroft, Jeffrey Giles et Michael Lurie

Avec C.J. Baker, Edward Gusts, Ethan McDowell, Whitney Nielsen, Gregory Niebel, Antuone Torbert et Linda S. Wong

Synopsis : Un vaisseau spatial en mission d’exploration découvre une planète avec une atmosphère similaire à la Terre. L’équipage composé d’humains et de cyborgs est alors chargé d’étudier le potentiel des ressources que celle-ci recèle. Sur le terrain, leur mission se transforme vite en guerre impitoyable. Confrontés à des formes de vie extraterrestres, la bataille pour leur survie s’engage…

Alien Expedition, renommé Jurassic Expedition. Avouez qu’un titre pareil, ça envoie du pâté non ? Non ? Vraiment ? Bon tant pis, passons alors. Récemment sorti en France, je rassure directement en DVD et Blu-Ray et non dans les salles (parfois, les distributeurs font des choix intelligents aussi) tente de surfer sur deux vagues à succès du moment. La première, ce sont les films de dinosaures, revenus sur le devant de la scène avec Jurassic World, même si de mon point de vue, la qualité n’est pas au rendez-vous, ni dans le premier, ni dans le second. Et d’un autre côté, une nouvelle vague de films de science fiction, et là la liste est beaucoup plus longue, de Blade Runner 2049 à Alien Covenant, en passant par Annihilation et d’autres métrages plus ou moins connus. Le but ? Mixer les deux, avec une conquête spatiale sur une planète peuplée de dinosaures, le tout dans un style rétro années 80, autant visuellement que au niveau sonore. Enfin pour le visuel, on en reparlera. Qui ose donc faire ça me demanderez-vous ? Les Wallace Brothers pardi ! Vous ne connaissez pas ? Et bien jusque là, moi non plus, ça nous fait un point en commun ! Il faut dire qu’avant ce Alien Expedition, tourné en 2018 tout de même, soit il y a deux ans, ils n’avaient qu’un film à leur actif, à savoir David and Goliath, et vu les avis sur le net (une moyenne de 3/10 sur imdb), on n’a pas forcément envie d’en savoir plus. Le casting de cette sublime production ? Des inconnus pour la plupart, mais en fouinant un peu, on remarquera tout de même que le héros, joué par Edward Gusts, aura signé un superbe film en 2019 avec Strained, ou The Letter Red…Et sa sublime moyenne de 2,5/10. Alors quand on se penche sur le meilleur acteur du film, enfin, actrice je veux dire, à savoir Whitney Nielsen dans le rôle d’un robot (oui, elle aura son plan nudité, mais en mode robot), on peut être effrayé en voyant qu’elle a jouée dans Axeman 2 ou d’autres films que personne n’a jamais entendu parler.

Alors ici, pour revenir à nos moutons stellaires, il est question d’une équipe envoyée sur une planète pour vérifier si il est possible d’y installer une colonie. Oui, un peu comme Alien Covenant. Et au début, j’ai voulu y croire malgré son côté totalement fauché et donc faux. La musique sonne années 80 et est d’ailleurs le plus gros point fort du film, mais aussi son plus gros point faible certes, on découvre une équipe avec tous les clichés que ça comporte, ça ne perds pas de temps, et si les CGI piquent un peu les yeux, ils sont rapides puisque l’équipe se pose très rapidement sur la dite planète. Là, on appréhende un peu, en sachant pertinemment qu’avec son titre, son concept, et son bas budget, le film aura trois alternatives. Etre sérieux et sobre pour en montrer le moins possible et s’en sortir, en montrer trop et sombrer dans le nanar qu’on s’amusera à voir avec des potes une bière à la main, ou l’entre deux et sombrer dans le navet. Coupons court à tout suspense, malheureusement pour lui, Alien Expedition n’est pas un film sobre que l’on arrive à prendre au sérieux. Il n’est malheureusement pour lui pas assez comique pour être considéré comme un nanar, et sombre à de très nombreuses reprises dans le navet pur et simple. Comme je le disais, encore, au début, ça passe, on a envie de pardonner les défauts car on ne sait pas encore la direction du film, on est dans une ambiance façon années 80 malgré des CGI bien voyants et peu gracieux. Puis les minutes passent, et ça parle pour ne rien dire, les acteurs prouvent qu’ils ne savent pas vraiment jouer à l’exception de Whitney Nielsen dans le rôle de l’androïde, et le temps paraît long, surtout que la fameuse équipe passe son temps à parler, au choix, dans de minuscules intérieurs qui sonnent faux, ou dans des étendues désertiques qui sentent bon le tournage low cost.

Et à force de trouver le temps long, ce qui était une qualité devient rapidement un défaut. Je parle de la musique, très sympathique, mais dont le film abuse jusqu’à ce que la musique couvre 98% du métrage, ne lui laissant absolument jamais le temps de respirer, jamais le temps pour un silence. Du coup quand arrive l’heure des fameux dinosaures de l’espace, le spectateur a déjà laissé tombé, et heureusement pour lui, car là, on a affaire à des CGI pas franchement palpitants. Bon au moins, ils ont tenté de mettre des ombres pour les dinosaures, l’effort et louable, mais que c’est moche. On ne ressent rien, aucune présence, aucun poids, aucune texture, c’est mal incrusté, et le film abuse alors des créatures, tente de les faire courir, sauter, manger les personnages. Mais c’est raté, et au mieux, risible. Alors oui, on va bien me dire qu’on aurait pu s’en douter, et que j’ai foncé tête baissé dans un film qui s’annonçait mauvais dés le départ. Et oui, ça faisait longtemps que je n’avais pas vu un aussi mauvais film fauché, du moins dans les productions récentes, et donc abusant de CGI torchés. Mais je sais aussi que parfois, dans ces sorties DTV qui n’augurent pourtant pas toujours du bon, peut se cacher une petite perle (ce fut le cas récemment avec Freaks). Alien Expedition, ou Jurassic Expedition en France, n’est définitivement pas une de ces perles. C’est un mauvais film, absolument pas le pire film produit, mais totalement dispensable, pour vous épargner une perte de temps, et d’argent !

Les plus

La musique en soit, très sympathique
Whitney Nielsen, la seule qui sort du lot

Les moins

Fauché
Ces CGI mon dieu
La musique est beaucoup trop présente
Fauché à tous les instants
Se prend beaucoup trop au sérieux

En bref : Un énième DTV opportuniste fauché, mixant Jurassic Park au récit d’exploration spatiale, pour un résultat souvent bancal et risible.

6 commentaires

  1. Mouaip. Tiens dans le genre série B crétine mais qui tente des trucs, y’a MONSTERS OF MAN qui va sortir cette année (là c’est du mix PREDATOR/TERMINATOR/etc.).

    1. Oh je connaissais pas, mine de rien, ça a pas l’air si mauvais, y a un minimum de budget pour que ça ai de la gueule visuellement (le visuel des robots fait énormément penser à CHAPPIE, que j’aime bien). Si c’est rythmé, ça devrait passer tout seul.

      1. Oui ça n’a pas l’air mauvais du tout (même si les acteurs font un peu peur, plus que les robots…), c’est pour ça que j’ai voulu poster le trailer ici. A voir !

      2. Et tu as bien fais, ma curiosité t’en remercie et attend maintenant la sortie ^^ Même si vers cette date là, il y a un événement bien plus grand : Dune !

    1. C’est du même niveau en effet… Très très rare que je tente à présent ce genre de métrages, je ne sais plus pourquoi j’ai lancé celui-là. Un moment d’insouciance…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s