Best

Top / Flop 2019


Et voilà, une année de plus qui arrive à terme. Et à mes yeux, 2019 aura été bien plus intéressante comme année que 2018. En 2018, je me souviens, j’avais galéré à faire un top, avec beaucoup de films sympathiques mais qui ne méritaient pas forcément de figurer dans un top, mais par contre, énormément de mauvais films et donc un flop où les places se bousculaient. Et bien 2019, c’est un peu l’opposé. Beaucoup de bons films vus (ou alors je deviens bien plus sélectif, allez savoir, l’âge, tout ça), et finalement peu de mauvais films, et du coup, un flop un peu plus complexe à faire, où dans les dernières places, les films sont à mes yeux pas très bons, mais malgré tout regardables. Et même au niveau jeu vidéo, l’année 2019 m’aura parut bien plus intéressante, comme si les développeurs et éditeurs s’étaient enfin bougés pour nous fournir de bons produits sans nous prendre pour des cons. J’aime ! Et en écrivant ces lignes, je me rend compte que l’on va passer en 2020. Finit les années 2010. Mais je m’égare. Un grand bravo Ari Aster, qui était en seconde position de mon top 2018 avec son Hérédité, et qui parvient à être encore en seconde place cette année avec son Midsommar. Si ça, ce n’est pas un réalisateur à suivre !!! Et alors que j’ai totalement décroché du cinéma Asiatique il y a quelques années, overdose, alors que j’ai écris pendant des années pour le feu « HKmania » sur internet, et bien, voilà deux années de suite que le premier film de l’année, à mes yeux bien entendu, ce top restant personnel, est un film Asiatique. Plus étonnant, il y en a même deux dans ce top, ohlala.

Et bien entendu au milieu de tout ça, beaucoup de films sympathiques qui ne sont pas dans le top, et parfois certains dont je n’ai pas parlé du tout sur le site. Je pourrais citer au niveau des bons métrages Ralph 2.0, moins surprenant que l’original, mais tout aussi sympathique, Glass de M. Night Shyamalan, décevant comparé à Incassable et Split, mais malgré tout sympathique. Même si datant de 2017, Cold Skin de Xavier Gens ne nous est arrivé en France que cette année, et forcément, avec son côté très Lovecraft, ça m’a beaucoup plu (il faudra que j’écrive dessus tiens). Sur Netflix, j’avais bien aimé le Taken Vietnamien, à savoir Furie donc. Assez violent, très coloré visuellement ce qui change, et avec de l’action assez sèche. Très sympathique. Seul contre tous, j’avais bien aimé également le dernier opus de la saga X-Men, Dark Phoenix donc. Pas parfait, mais divertissant (et ce score de Hans Zimmer, j’adore). Trainé sur le Bitume de S. Craig Zahler, malheureusement encore un DTV en France, était très sympathique également, bien que sans doute un poil trop long. Encore une fois sur Netflix (ils font chier, moi je veux des Blu-Ray), Dans les Hautes Herbes, le retour de Natali qui adapte King, c’était très sympa, bien que s’épuisant sur la fin. Bliss, inédit en France, avec son délire à la frontière entre le film d’auteur lent et le gore qui tâche, le tout avec une caméra libre et du néon, c’était très sympathique, voir même très bien carrément. Épuisant par contre. Puis il y a eu le Michael Bay sur Netflix, 6 Underground. Pas franchement bon, putassier, grossier, grotesque, violent, vulgaire, mais oh combien défoulant.

Bref, voilà donc mon classement tout personnel. (suite…)