BOOGEYMAN 2 de Jeff Betancourt


BOOGEYMAN 2

Titre original : Boogeyman 2
2007 – Etats Unis
Genre : Slasher
Réalisation : Jeff Betancourt
Musique : Joseph LoDuca
Scénario : Brian Sieve
Avec Danielle Savre, Matt Cohen, Chrissy Calhoun, Michael Graziadei, Mae Whitman, Tobin Bell et Renée O’Connor

Synopsis : Laura est une jeune fille traumatisée par le Boogeyman. Son frère, Henry, lui recommande d’aller suivre un traitement dans l’hôpital où il est allé. Laura est bien accueillie par le Dr. Jessica Ryan, psychiatre de renommée. Elle fait la connaissance des autres qui suivent eux aussi un traitement. L’après-midi de l’arrivée de Laura, Gloria retrouve un cadavre dans la cage de l’ascenseur. Ce qui semble être le Boogeyman tue tous les patients un par un, tout en leur faisant vivre leur pire peur.

Boogeyman 2, voilà bien un métrage qui ne partait pas du bon pied. Oui, je déteste le premier Boogeyman, produit par Sam Raimi en 2005. Un film d’horreur tout public en mode MTV détestable à tous les niveaux, le tout avec un budget de 20 millions. Boogeyman 2 lui d’office, nous fait comprendre qu’il ne joue pas dans la même cour. Oui, Boogeyman 2 est un DTV, son budget est de 4,5 millions seulement, et comme c’est souvent le cas pour les suites de films d’horreur, on confit la mise en scène à quelqu’un qui normalement ne réalise pas, ici, Jeff Betancourt, monteur pour des films aussi variés que Harold & Kumar, The Grudge 1 et 2, mais également les bons Les Ruines ainsi que Kristy. Et pour le coup, Boogeyman 2 accomplit un miracle. Contrairement à son ainé, il est regardable et filmé proprement. Oui, avoir un monteur réalisateur au final, ça aide à avoir un film filmé proprement au moins, un peu comme pour The Descent 2. Finit le montage MTV, les plans de travers, les flashs de lumières abusifs, les accélérés, place à un film beaucoup plus classique dans la forme, mais oh miracle, dans le fond également puisqu’au final, Boogeyman 2 n’a quasiment rien à voir avec le premier film. Oh oui Boogeyman 2 tient du miracle. Pourquoi appeler le film ainsi alors vous me direz ? Bon ok, il y a bien un lien, à savoir un personnage principal qui a elle aussi peur des placards…. Je veux dire de ce qui se cache dans le noir pardon ! Du coup, la pauvre Laura est envoyée rapidement dans un hôpital psychiatrique pour traiter de sa phobie.

Immédiatement, on pense à Freddy 3, pour ces jeunes enfermés dans un hôpital et qui vont mourir de leur plus grande peur les uns après les autres. Oui, c’est le cas ici aussi, sauf qu’il n’y aura pas de cauchemar, car contrairement au premier métrage, Boogeyman 2 ne flirte pas avec le surnaturel, mais essaye de rester un film beaucoup plus traditionnel, un slasher simple, avec des jeunes victimes, et un tueur. Dans le fond, le film ne se fait pas spécialement original par ailleurs, mais a su rythmer suffisamment son récit pour que l’ensemble soit tout à fait regardable, sans jamais ennuyer. Il corrige même les gros défauts du premier film. Ici déjà, il se passe des choses, le premier meurtre ayant lieu vers 20 minutes de métrage. Jeff Betancourt livre une mise en scène sobre, lisible, et même par moment plutôt agréable, même s’il est dommage que la caméra tremble aussi souvent même lors de simples scènes de dialogues. Mais dans l’ensemble, cela reste lisible, et même lorsque les personnages courent dans le noir, que les lumières clignotent ou autres, la mise en scène adopte toujours pour des plans stables (même si à la steadycam) et surtout ne surdécoupe jamais l’action, ne la parasite jamais. Rien que pour ça, le film vaut déjà beaucoup plus que l’original. Et puis surtout, sans doute aidé par son budget bien plus faible (et donc moins de risques financiers) et sa sortie directement en DVD, le film se permet quelques plans sanglants, et même des plans boobs.

Un slasher basique, mais contenant ENFIN ce que l’on peut attendre d’un slasher. En sachant cela, il est même plutôt surprenant de voir une mise en scène qui a défaut d’être inspirée est fonctionnelle et sobre, sachant qu’il s’agît d’un DTV, et que donc le budget, le temps de tournage et d’autres données sont moindres que sur le premier film. Mais du coup, pour un slasher classique, on retrouve tous les stéréotypes du genre, les scènes que l’on est en droit d’attendre, le vieux docteur qui ne croit pas ses patients (joué par Tobin Bell, rescapé de Saw), les meurtres sont bien sanglants, et bingo pour certains plutôt bien foutus et bien trouvés. Le film ne surprendra jamais l’amateur mais le divertira sans mentir sur la marchandise, ce qui est la moindre des choses. Le film est sérieux, a été fait sérieusement, et en cela, il fonctionne, son suspense est plutôt sympathique, son ambiance sombre ainsi que le score musical de Joseph LoDuca (déjà présent sur le premier) sont bien plus réussis que le premier film, vu qu’ils ne sont pas parasités par un montage épileptique pour l’un et des bruitages pour faire sursauter pour l’autre. Oui, Boogeyman 2 fait plaisir au final, même si on l’oubliera avec le temps.

Les plus

Beaucoup plus sérieux que le premier film
Une vraie mise en scène
Des meurtres sanglants et bien foutus

Les moins

Mais un slasher très classique
Pas exceptionnel, mais divertissant

 
En bref : Boogeyman 2 est donc au final un petit slasher sérieux et bien emballé, qui vaut le coup d’œil pour l’amateur, et nous fera oublier la purge sans nom qu’était le premier opus.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s