LITTLE BIG SOLDIER de Ding Sheng


little big soldierLITTLE BIG SOLDIER

Titre original : Bing Xiao Jiang – 大兵小将
2010 – Chine
Genre: Aventures
Réalisation : Ding Sheng
Musique: –
Scénario : Jackie Chan

Avec Jackie Chan, Wang Lee Hom, Yu Rongguang, Ken Lo, Lin Peng, Steve Yoo et Du Yuming

Synopsis :  Enrôlé de force dans l’armée, un fermier est le seul survivant d’une grande bataille. Le seul ? Pas vraiment ! Le général ennemi git au sol, inconscient. Voyant là un moyen facile de pouvoir vivre paisiblement et de gagner des terres, il décide de ramener le générique à son camp dans le but de l’échanger…

Littlebigsoldier01Littlebigsoldier02Littlebigsoldier03Littlebigsoldier04

Après son miraculeux retour en 2004 avec New Police Story, la suite de la carrière de Jackie Chan n’aura pas emballée ces fans. Il faut dire qu’entre quelques produits Américains qu’il vaut mieux oublier (Rush Hour 3…), le très décevant The Myth de Stanley Tong, il n’y avait que Shinjuku Incident qui nous proposait un très honnête divertissement, bien que très différent de ce que Jackie Chan nous a habitué. L’arrivée de Little Big Soldier en 2010 n’était pas des plus attendue. Pour une fois, le film a été tourné en Chine, et non pas à Hong Kong. Jackie, qui produit le film, l’a également écrit, et cela s’en ressent, puisque l’on retrouve par moment le mélange d’humour et d’action qu’il a si souvent lui même mis en scène. Little Big Soldier nous met donc en terrain connu, et s’apparente à un Buddy Movie, mais à la sauce chinoise. Jackie Chan joue un fermier enrôlé dans l’armée de force, qui se fait passer pour mort. À la fin de la bataille, deux survivants uniquement. Le pauvre petit fermier un peu lâche, et le général de l’armée ennemie. Opportunité en or pour le fermier, qui décide de faire du général, blessé, son prisonnier, pour le livrer à son camp et ainsi toucher une récompense. Le film nous raconte donc leur long périple, pour aller du point A au point B, qui sera bien entendu jonché d’ennemis en tout genre. En ces temps-là, les alliés sont rares, et tout le monde peut devenir notre ennemi.

Littlebigsoldier05Littlebigsoldier06Littlebigsoldier07Littlebigsoldier08

Sur ces bases là, Little Big Soldier ne va pas franchement évoluer, mais se contenter de nous donner ce que l’on était en droit d’attendre : un divertissement de très bonne facture, soigné, de son écriture jusqu’à sa mise en image, pour nous faire passer un bon moment, ce qui est assez rare de nos jours dans la filmographie de l’acteur pour le souligner. Le premier élément faisant que Little Big Soldier fonctionne, ce sont ses deux personnages principaux. D’un côté, nous avons Jackie Chan donc, en fermier lâche, qui sait se battre, mais préfère fuir à la moindre occasion, ou ruser, pour s’en sortir quoi qu’il arrive. Il est contre la violence, contre la guerre, il n’aspire qu’à continuer ce qu’il fait le mieux : être un agriculteur, planter sur son terrain. Il en parlera, beaucoup, s’imaginant, grâce à son prisonnier, toutes les possibilités qui s’ouvriront à lui. Son prisonnier, le général, joué par l’excellent Wang lee Hom, est tout l’opposé. Homme droit, d’honneur, sachant se battre, menant des armées entières. Tout les oppose, et pourtant, en se côtoyant, ils vont finir par se rapprocher, sans pour autant changer d’opinion sur ce qui les entoure. Cette rivalité se transformant en amitié amènera pas mal de situations comiques bienvenues, et jamais lourdes (comme c’est souvent le cas depuis quelques années). L’ensemble passe très bien, et les deux personnages sont attachants. Jackie nous sortira quelques gags bien à lui également (le coup de la flèche).

Littlebigsoldier10Littlebigsoldier12Littlebigsoldier13Littlebigsoldier14

A côté de ça, on peut s’attendre bien entendu à des combats. Grande surprise, ceux-ci vont être peu nombreux, mais plutôt violents, secs et réalistes, représentant bien l’époque durant laquelle le métrage se déroule. Le réalisateur (qui depuis a réalisé le Police Story 2013, que j’attend avec impatience), sait mettre ses acteurs en valeur, tout comme les combats et les différents décors. C’est bien simple, les plans sont magnifiques, la photographie propre et appliquée, les cadrages souvent bien trouvés, c’est du très bon boulot. Mais le petit plus, rendant Little Big Soldier vraiment attachant, ce sont ses petites notes dramatiques sortant sans prévenir, mais sans jamais faire tâche dans le récit, parvenant à ajouter une profondeur bienvenue aux personnages, et ce jusqu’à son final surprenant, que l’on ne voit pas venir, mais toujours en gardant, dans un sens, cette même touche légère qui caractérise le film. Pour toutes ces raisons, Little Big Soldier est une grande surprise, même si pas parfaite, et d’ailleurs, toujours la dernière grande surprise de Jackie Chan, trois ans après sa sortie.

Littlebigsoldier15Littlebigsoldier16Littlebigsoldier17Littlebigsoldier18

150

Les plus:

Un visuel magnifique

Des personnages attachants

Un film léger, mais dramatique quand il le faut

Le final

Les moins:

Certains enchaînements faciles

En bref: Little Big Soldier est une excellente surprise, un bon film d’aventures mixant humour, action, et des moments plus dramatiques.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s