HIGH SCHOOL DXD NEW de Yanagisawa Tetsuya


HighschoolDxDnewHIGH SCHOOL DxD NEW

Titre original : ハイスクールD×D NEW
2013 – Japon
Genre : Animation (Fantastique, Ecchi)
Réalisation : Yanagisawa Tetsuya
Musique : Nakanishi Ryosuke
Scénario : Yoshioka Takao d’après le manga de Ishibumi Ichiei

Avec les voix de Hikasa Yôko, Kaji Yuuki, Taketatsu Ayana, Asakura Azumi et Tachiki Fumihiko

Synopsis : Issei un lycéen obsédé par les filles a encore bien des difficultés a assuré ses responsabilités en tant que démon. Son quotidien risque de bien être animé depuis que Rias Gremory a emménagé chez lui. Un jour, en regardant l’album photo d’Issei, Kiba remarque une photo avec une épée en arrière-plan qui lui rappelle des souvenirs douloureux. Pendant ce temps, Démons, Anges Déchus et Agents de l’Église s’affrontent afin de récupérer ou de détruire des armes puissantes appelé « Epées Sacrées ».

HighSchoolDxDNEW01HighSchoolDxDNEW03HighSchoolDxDNEW04HighSchoolDxDNEW06

La saison 1 de High School DxD m’avait laissé un très bon souvenir. Avec son univers intéressant, son graphisme de bon niveau, ses personnages hauts en couleurs, souvent pervers, et pour les femmes (à grosses poitrines) souvent nues, le tout avec de l’action, de l’humour et parfois pas mal de sang, c’était assurément pour moi. Alors quand une saison 2 baptisée High School DxD NEW débarque un an après, je ne pouvais que me jeter dessus. Et aucune surprise (enfin si, mais j’y reviendrais), cette saison 2 reprend la formule à l’identique pour prolonger l’univers. On aurait pu craindre une redite, ou une petite histoire gentille comme pour la saison 1, mais heureusement, il n’en est rien, puisque cette saison va prolonger astucieusement l’univers en continuant de développer les personnages que l’on connait déjà. Aucune surprise donc, on retrouve Issei, notre lycéen pervers et fan de gros seins, entourés de charmantes démones à gros seins justement, notamment Rias Gremory et sa longue chevelure rouge (et ses gros seins oui), l’ancienne religieuse devenue démone Asia Argento (oui c’est son nom), mais également le beau gosse de l’équipe Kiba, la mignonne Koneko, mais aussi Akeno. Tout ce bon monde revient, pour une saison qui ne va pas se moquer de nous en allant plus loin dans l’humour, et en développant également une histoire un peu plus sombre et surtout avec beaucoup plus d’enjeux.

HighSchoolDxDNEW07HighSchoolDxDNEW09HighSchoolDxDNEW10HighSchoolDxDNEW12HighSchoolDxDNEW13HighSchoolDxDNEW15

Ici, pas de mariage à éviter en combattant d’autres démons, non, l’histoire, ou plutôt les deux histoires principales de cette saison se veulent plus sombres, et surtout, plus complexes et intéressantes. Car si notre équipe échoue, ce n’est pas juste un simple mariage qui aura lieu, mais tout simplement la destruction du monde qui rentrera en guerre. Occasion pour les créateurs de développer chaque personnage de l’équipe, et de donner plus de consistance à l’univers, en le développant également. Les quelques réserves émises sur la première saison se volatilisent donc pour nous offrir un spectacle aussi fun qu’intéressant. Kiba sera d’ailleurs le personnage qui va le plus bénéficier de ce traitement, en nous en apprenant beaucoup plus sur son passé. La série laissera alors place dans ces quelques moments à une noirceur qui lui est totalement nouvelle, et qui fait franchement plaisir à voir. L’univers devient plus passionnant, et on en apprend beaucoup plus également sur le fonctionnement de l’univers des démons, mais également des anges, et des anges déchus. De nouveaux personnages font leur apparitions, notamment des méchants, mais également un personnage annoncé par la fin de la saison 1.

HighSchoolDxDNEW17HighSchoolDxDNEW18HighSchoolDxDNEW19HighSchoolDxDNEW21HighSchoolDxDNEW22HighSchoolDxDNEW24

Si le fond est plus fouillé et travaillé, et que l’histoire prend de l’ampleur, avec une guerre annoncé, plus de combats, le reste garde les nombreuses qualités de la saison 1 en n’y ajoutant pas spécialement grand-chose, il est vrai. Quelques nouveaux personnages féminins seront l’occasion de pousser l’humour pervers encore plus loin, et la série en abuse, pour notre plus grand plaisir. Les situations coquines, les plans seins, les plans culottes, les dialogues pleins de sous entendus, on retrouve tout cela, avec une touche perverse accentuée. Ceux qui n’adhéraient pas à l’humour de la saison 1 apprécieront encore moins cette seconde saison. À ce niveau, on pourra citer l’épisode de la piscine qui va très loin, et où tous les personnages féminins voudront se faire Issei. Hilarant, bien qu’il est vrai, peu utile dans l’histoire de base. Mais que serait High School DxD sans ces moments là ? La série en est remplie, du premier au dernier épisode. Alors certes, avec son histoire plus sombre, l’humour bien pervers parait parfois en décalage complet, mais on s’amuse.

HighSchoolDxDNEW26HighSchoolDxDNEW27HighSchoolDxDNEW28HighSchoolDxDNEW29

Au delà de ces nouveautés, l’habillage de la série, qu’il soit visuel ou sonore, n’a pas bougé d’un poil. On pourra par moment avoir l’impression d’un graphisme un poil plus fin avec des couleurs un plus pétantes, mais dans l’ensemble, les dessins et animations sont du même niveau, et c’est-à-dire un bon niveau. Les musiques sont exactement les mêmes, et fonctionnent toujours en toute circonstance, continuant de donner une identité propre à cette série sans grande prétention au départ. Amusante, intéressante, très perverse certes, et en plus, courte (12 épisodes), cette seconde saison de High School DxD brosse l’amateur de la première saison 1 dans le sens du poil, d’autant plus que son histoire est plus intéressante et contient plus d’enjeux. Bonne pioche !

HighSchoolDxDNEW30HighSchoolDxDNEW31HighSchoolDxDNEW32HighSchoolDxDNEW33

150

Les plus:

Une très belle mise en scène

Des personnages attachants

Court et prenant

Une intrigue plus intéressante que la saison 1

Les moins:

Quelques moments peu utiles il est vrai

 

En bref: Une seconde saison qui conserve toutes les qualités de l’originale tout en se permettant de développer plus le fond, d’ajouter de meilleurs enjeux et d’aller plus loin dans l’humour. Toujours perfectible et un brin (beaucoup ?) gratuit, mais jouissif.

2 commentaires

  1. J’étais sûr que tu allais mettre ces points positifs !!
    Comme tu as dis, si tu enlèves toutes les situations coquines, l’animé n’a plus aucun intêret. Issei fait fureur ! J’adore quand la magicienne (j’ai oublié son nom) doit lui sucer le doigt afin d’aspirer du pouvoir (photo 3), c’est juste énorme ! mdr.
    Vivement une saison 3 !!

    1. Ben mine de rien, c’est vrai que même sans le côté coquin, je trouve qu’il y a un truc sympa qui se dégage de l’univers ^^ Après oui, ça « augmente » l’intérêt on dira mdr! C’est Akeno la magicienne. Si on regarde bien, saison 1 en 2012, 2 en 2013, donc si saison 3 il y a, ça va pas tarder 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s