WITHER de Sonny Laguna et Tommy Wiklund


WitherWITHER

Titre original: Vattra – Wither (Cabin of the Death)
2012 – Suède
Genre: Horreur
Réalisation : Sonny Laguna et Tommy Wiklund
Musique: Samir El Alaoui
Scénario : Sonny Laguna, David Liljeblad et Tommy Wiklund

Avec Patrick Almkvist, Lisa henni, Patrick Saxe, Johannes Brost et Amanda Renberg

Synopsis : Un jeune couple et plusieurs de leurs amis se rendent dans une cabane abandonnée depuis quelques temps au fond des bois pour un week-end. Là-bas, malgré des histoires sordides sur les lieux, Marie ouvre une trappe menant au sous-sol et libère quelque chose de maléfique…

Wither03Wither04Wither07Wither10

Wither, ou Cabin of the Death de son titre international, est une petite production suédoise de seulement 35 000 dollars que l’on pourrait qualifier de remake non officiel de Evil Dead. Est-ce que la sauce peut encore prendre, alors que le métrage culte de Sam Raimi qui a déjà plus de 30 ans a déjà connu un remake en 2013, tout en sachant que le second opus de la saga originale était déjà une sorte de remake mettant l’accent sur l’humour ? Rien n’est moins sûr, surtout que le métrage de Sonny Laguna et Tommy Wiklund ne cherche que trop rarement à s’éloigner de son modèle. Ainsi, peu de surprises au rendez-vous, et il faudra même se rendre à l’évidence, la première partie du métrage s’avère franchement chiante, stéréotypée et l’envie de continuer n’est pas là. Voir cette bande de jeunes partir dans une cabane perdue au fond des bois pour un week-end, avec le classique personnage qui pense au sexe, les blagues pour faire peur aux autres, le couple, la petite trappe menant au sous-sol qu’il ne faut pas ouvrir, on connaît ça par cœur à présent, et la mise en scène ne vient pas vraiment dynamiter le concept ou le dynamiser, même si pour la somme investie, le travail est plutôt honnête.

Wither05Wither11Wither12Wither13Wither14Wither16

Assez rapidement, l’inévitable arrive, un esprit vient posséder un à un les jeunes, pour les tuer dans d’atroces souffrances et des effets gores plutôt réussis dans l’ensemble, dés qu’ils sont fait sur le plateau. À quelques occasions, le film va rajouter quelques effets numériques comme la fumée sortant des armes à feu, et ça, c’est tout de suite moins classe. Pour se démarquer d’Evil Dead, mais pas forcément des différents films du genre, le métrage va tenter d’ajouter quelques éléments, comme par exemple un vieux sage habitant dans le coin et sachant beaucoup plus de choses sur la malédiction des lieux. Oui, cela fait finalement penser au fatal personnage des Vendredi 13 annonçant les malheurs à venir avant de périr lui-même. Au-delà de ça, et à part un final le rapprochant du remake de Evil Dead plutôt que de l’original, Wither se fait peu inspiré. Les événements s’enchaînent assez rapidement, mais entre deux effets gore, on s’ennuie clairement.

Wither17Wither19Wither20Wither21Wither22Wither24

Les effets gores justement sont d’un excellent niveau, et certaines scènes s’en donneront à cœur joie, les réalisateurs aimant filmer en gros plan certains actes. Mais en reprenant pas mal de scènes d’Evil Dead, et surtout en ne proposant rien de vraiment palpitant entre deux effets sanglants, Wither a toujours du mal à décoller et surtout à intéresser. Les personnages n’ont rien d’intéressant, les acteurs, s’ils ne livrent pas de prestations honteuses, n’interpellent absolument pas, et l’ensemble se fait prévisible comme pas possible. À moins de ne connaître absolument rien au cinéma de genre, la déception est là. Prévisible d’un bout à l’autre, le métrage n’est pas déshonorant pour autant, l’Europe de l’Est ayant livré bien pire récemment (Cannibal Dinner pour l’Allemagne), mais aussi tellement mieux (Cold Prey pour la Norvège). Dommage pour le duo de réalisateurs.

Wither27Wither28Wither29Wither32Wither34Wither35

8

Les plus:

De bons effets gores

Pour le budget, un film sérieux

Les moins:

Un simple remake d’Evil Dead

Tellement classique qu’il ennuie

Prévisible

 

En bref: Remake non officiel d’Evil Dead, Wither possède pour lui de très bons effets sanglants, et puis malheureusement c’est à peu près tout…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s