LES ENFANTS DU MAÏS 4: LA MOISSON de Greg Spence


LES ENFANTS DU MAÏS 4: LA MOISSON

Titre original : Children of the Corn 4: The Gathering
1996 – Etats Unis
Genre: Fantastique – Adaptation
Réalisation : Greg Spence
Musique: David C. Williams
Scénario :  Stephen Berger et Greg Spence d’après Stephen King

Avec Naomi Watts, Jamie Renée Smith, Mark Salling, Brent Jennings et Karen Black

Synopsis : Grace retourne à Gatlin, et trouve rapidement un petit boulot à la clinique du coin. Et ça tombe bien, car une nuit, tous les enfants deviennent fiévreux et sont pris de convulsions. Tout change dés le lendemain, et les enfants deviennent violents. Il va falloir retourner dans le maïs, et surtout accepter que Dimension Films a les droits et va épuiser comme d’habitude la licence.

Le troisième opus a du plutôt bien marcher, car même pas un an après, Dimension Films nous distribue donc ce quatrième opus, réalisé cette fois par Greg Spence, qui coécrit également le scénario qui n’ajoute encore une fois absolument rien à la saga. Retenez bien son nom car… non je déconne, à part ça et Prophecy 2 encore pour Dimension Films, le bonhomme n’aura rien fait de bien palpitant. Et pour ce quatrième opus, on retourne en compagne, dans le vrai champ de maïs, car de toute façon, on ne peut pas échapper à « the one who walks behind the rows », on commence à le savoir depuis le premier film. Donc en gros, ici, on prend les mêmes, et on recommence encore une fois. Des enfants, un leader, du maïs, des meurtres, un démon, et puis ben voilà. Quelques ajouts ? Non, pourquoi faire ? Autant épuiser un filon qui fonctionne. Après tout, ce n’est pas comme si la saga Vendredi 13 n’avait pas fait la même en cartonnant au box office. Donc oui, ici, rien ne change. On pourra bien dire qu’on gagne une toute jeune Naomi Watts au casting dans le rôle principal, mais la jeune demoiselle ne prouve pas son talent ici comme dans Mulholland Drive de David Lynch, et ne montrera pas non plus sa jolie paire de fesses ni de seins, désolé. A ce niveau là, Children of the Corn 4- The Gathering reste extrêmement calme et classique. La mise en scène n’en fait pas trop et n’a rien de vraiment palpitant, mais reste plutôt agréable à l’œil la plupart du temps, c’est carré, et c’est déjà ça, la mise en scène rythme plutôt bien le récit.

Qu’est ce qu’on peut donc ajouter sur ce nouvel opus qui ressemble comme deux gouttes d’eau à ce qui le précède ? Au final, pas grand-chose, si ce n’est qu’encore une fois, le rythme n’est pas trop mal géré (ce qui était un défaut dans les deux premiers opus) et que quelques effets sanglants plutôt très réussis viennent régulièrement réveiller le spectateur qui n’attendait de toute façon rien d’un tel métrage. Au final, on peut suivre le métrage avec un certain plaisir coupable, il faut avouer, mais si on se fait un marathon, ce quatrième opus commence à être la goutte d’eau qui déborde du vase. Mais comme on est chez Dimension Films, ça ne va pas s’arrêter là, et le pire est à venir. Au moins, ce quatrième opus reste plutôt honnête envers ce qu’il propose, et délivre ce qu’une série B doit fournir, à savoir du gore, un minimum de rythme, quelques images faite pour marquer le spectateur qui recherche des sensations fortes, mais pas plus, oh grand non ! Du coup, dans une saga aussi morne et moyenne, ce quatrième opus se regarde, surtout que sa suite sera une vraie catastrophe elle, jamais drôle, manquant de rythme, de gore, de tout.

8

Les plus

Des meurtres bien sanglants

Une jolie Naomi Watts

Les moins

Toujours la même histoire

Final expéditif

En bref : Un quatrième opus qui n’ajoute rien, mais peut toujours se regarder. À réserver à l’amateur du genre si on n’a rien d’autre à se mettre sous la dent.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s