MR VAMPIRE 4 de Ricky Lau


mrvampire4MR VAMPIRE 4

Titre original : 僵屍叔叔
1988 – Hong Kong
Genre: Ghost Kung-Fu Comedy
Réalisation : Ricky Lau
Musique: Stephen Shing
Scénario : Lo Wing-Keung

Avec  Anthony Chan, Wu Ma, Chin Kar-Lok, Loletta Lee et Yuen Wah

Synopsis : Cette fois ci, nos héros sont un moine bouddhiste (Wu Ma) et un prêtre taoïste (Anthony Chan), tous deux à la tête d’un disciple et qui vont attirer les démons comme le sucre attire les fourmis. Tous les quatre vont devoir lutter contre le démon le plus laid qu’il leur ait été donné de voir.

MrVampire401MrVampire403MrVampire404MrVampire405

En 1987, Ricky Lau et Sammo Hung étaient parvenus à redorer le blason de la saga Mr Vampire avec le troisième opus, probablement le meilleur, faisant quelque peu oublier le triste second film. Magie, action, fantômes, démons et Richard Ng étaient de la partie. Il n’en fallait pas plus pour relancer l’intérêt et voir débarquer l’année suivante, en 1988, un Mr Vampire 4. Mais de grands changements opèrent. Lam Ching-Ying, habitué au rôle du Sifu (du maître) ne rempile pas. À la place, deux moines, un bouddhiste et un taôiste. On retrouve donc Wu Ma, que l’on ne présente plus et faisait une apparition dans le premier et troisième opus, et Anthony Chan, qui apparaissait également dans l’ouverture et la scène de fin du premier opus. Le scénariste leur donne à tous les deux un disciple (un homme et une femme cette fois-ci), on les fait habiter au même endroit, et voilà pour le point de départ comme toujours simpliste. Si l’humour et la magie sont bels et bien de la partie, le fantastique tout comme l’action vont se traîner dans cet ultime opus (pas si ultime que ça, mais officiellement oui). Car toute la première partie du récit ne va prendre la forme que d’une vaste farce. Les deux moines ne se supportent pas, et se font des crasses l’un l’autre, chacun leur tour.

MrVampire406MrVampire407MrVampire410MrVampire408

Alors bien entendu, ils vont parfois utiliser la magie pour se jouer des tours, certaines scènes vont faire rire, mais toute la première heure va se contenter de ça, et oublier littéralement ce pour quoi nous aimions tant le genre. Le mix improbable qu’est la Ghost Kung-Fu Comedy n’est donc que partiellement présent. Pire, sur la durée, le cocktail d’humour que nous présente ce Mr Vampire 4 déçoit, ayant par moment un peu de mal à se renouveler. Alors certes, comme dit, certaines scènes font mouche, d’autres amusent, cela fait toujours plaisir de voir Wu Ma et Anthony Chan à l’écran, mais au bout d’une heure, on se demande si le surnaturel et les fantômes et autres démons vont débarquer. Le réalisateur en profite pour ajouter entre les deux disciples une gentille petite romance. Comparé à l’opus précédent, Mr Vampire 4 déçoit, et pas qu’un peu, tout en évitant d’atteindre le fond du gouffre comme le faisait Mr Vampire 2 sans peine. Mais pour ce qui est des monstres et de l’action, il faudra attendre la dernière demi-heure pour que le métrage se décide enfin à décoller, et heureusement, il le fait de bien belle manière, en mixant fantastique, action, et comédie. Toutes les raisons pour lesquelles on regarde un Mr Vampire, et tout ce que l’on attend donc.

MrVampire411MrVampire412MrVampire413MrVampire414

Dans cette dernière partie, les démons sont enfin de la partie, avec notamment Yuen Wah (le grand méchant de Dragons Forever et Iceman Cometh) en méchant vampire, qui s’en donne encore une fois à cœur joie, jouant ici un monstre homosexuel, ce qui amènera pas mal de situations amusantes. La dernière demi-heure du métrage laisse totalement place à l’action, pour un déferlement de chorégraphies et d’humour stupide qui fait enfin plaisir à voir, malgré l’arrivée tardive de l’ensemble. Le mix ne fait plus vraiment effet, et ce Mr Vampire 4, arrivant en 1988, montre bel et bien que le genre est en train de s’essouffler, et Ricky Lau lui même n’a plus franchement l’air d’y croire. Il reviendra pourtant encore une fois au genre deux ans plus tard avec L’Exorciste Chinois 2, où Lam Ching-Ying sera de nouveau de la partie. Mr Vampire 4 clôt la saga de manière sympathique, mais déséquilibrée, en privilégiant l’humour à l’action et au fantastique, et laisse forcément un arrière goût désagréable après la franche réussite de l’épisode précédent.

MrVampire415MrVampire416MrVampire417MrVampire418

10

Les plus:

Quelques bons gags

Yuen Wah en vampire homosexuel

Les moins:

Des gags parfois lourds et insistants

L’action et l’horreur tardent à arriver

La formule magique ne semble plus fonctionner

 

En bref: Un dernier opus décevant. Une première heure s’axant uniquement sur l’humour qui devient vite répétitive avant l’arrivée tardive de l’action et du fantastique. 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s